UNITÉ DE TRANSPLANTATION CAPILLAIRE

La transplantation capillaire est le procédé chirurgical qui nous permet de couvrir les parties du cuir chevelus chauves avec des micro-greffes de cheveux obtenues du patient même. C'est un procédé simple mais laborieux, qui n'a pas besoin ni d’hospitalisation ni d’anesthésie générale : il est pratiquement toujours réalisé avec une anesthésie locale et exceptionnellement avec une sédation très faible, pour que l’hospitalisation ne soit pas nécessaire.

L’intervention chirurgicale dure de 4 à 6 heures environ, en fonction de la technique utilisée et surtout de la quantité ou du nombre de follicules pileux à transplanter.

Nous profitons généralement des zones du cuir chevelu avec une pilosité abondante pour couvrir toutes les zones où il n’y a pas de cheveux. Nous pouvons même utiliser des poils d’autres zones, comme par exemple le corps et la barbe.

Environ six mois après la transplantation, nous pouvons avoir une idée globale de ce que sera le résultat final, mais le résultat final ne sera observable plus précisément qu’au bout d’un an.

IMQ Zurriola collabore avec des experts médecins forts d’une longue expérience dans ce domaine et de tous les équipements nécessaires pour mener à bien ce type de traitement.

N’hésitez pas à nous consulter si vous voulez connaitre vos possibilités de vous soumettre à une transplantation capillaire ; le médecin spécialiste étudiera votre cas en détail. Il vous donnera ses recommandations et vous indiquera le coût des traitements possibles.

TECHNIQUES DE TRANSPLANTION CAPILLAIRE

Aujourd’hui les techniques chirurgicales pour la transplantation capillaire sont au nombre de deux :

  • La méthode traditionnelle qui utilise une bande de cuir chevelu pour obtenir les follicules pileux FUT (Follicular Unit Transplantation).
  • La deuxième technique appelée FUE (Folicular Unit Extraction) qui utilise le micro-bistouri circulaire manuel ou commandé par un micromoteur uni à un « manche » où est placé le bistouri circulaire.

Lorsque nous réalisons la technique FUE, nous rasons sur le patient la zone du don ; après anesthésie locale nous extrayons les follicules manuellement ou avec un « micropunch » qui seront ensuite séparés selon le nombre de poils par follicule ; puis ils seront implantés dans la partie réceptrice selon les normes définies et selon le design et les conditions décidées avec le patient.

Dans les deux techniques, il est particulièrement important de s'appuyer sur du personnel très qualifié et très expérimenté dans la transplantation de cheveux. Au centre IMQ Zurriola, nous disposons du personnel idéal très expérimenté.

Les deux techniques permettent d’obtenir les transplantations de cheveux de manière totalement naturelle, à différence de ce qui se faisait précédemment ; l’apparence après l’implant était très évidente et inacceptable du point de vue esthétique. Les greffes folliculaires sont des groupes de cheveux, de 1 à 3 qui émergent du cuir chevelu du patient ; ils sont retirés d’une partie du cuir chevelu du patient (zone donatrice) pour être greffés, implantés dans la partie sans cheveux (zone réceptrice) en fonction de la technique chirurgicale conçue pour chaque patient, après examen et étude détaillée dans chaque cas.

Questions fréquentes

  • Suis-je un bon candidat pour la transplantation capillaire ?

    Un bon candidat pour la transplantation capillaire est un patient avec une perte de cheveux de type androgénique à cause de facteurs génétiques (la plupart des patients), les hommes et les femmes avec une surface de cuir chevelu donatrice suffisante à l'arrière de la tête. Les meilleurs candidats sont néanmoins ceux dont la perte de cheveux n'a touché que de petites zones, par exemple dans la région frontale et avec une bonne zone donatrice.

    La plupart des patients qui demandent une transplantation capillaire sont des hommes ; mais 15% des patients avec une alopécie primaire sont des femmes. De la même manière, un autre grand nombre de patients qui demandent une transplantation capillaire ou un traitement sont ceux qui ont déjà été soumis à une transplantation capillaire et qui pour des raisons d'esthétique ou pour manque de naturel demandent un nouveau traitement.